Bonne affaire ou pas ?

22 Mai 2012 Bonne affaire ou pas ?

(Cet article a été publié il y a 7 ans.)

Un ordinateur vendu au quart du prix affiché ? C’est forcément une bonne affaire pour les consommateurs que nous sommes. Ça l’est forcément moins pour le commerçant qui s’est trompé dans l’affichage du prix. Ça l’est d’autant moins sur internet où les chasseurs de bonnes affaires sont particulièrement affutés.

Le consommateur a-t-il le droit d’exiger d’obtenir satisfaction et d’acheter le produit au prix affiché ? Le professionnel peut-il se retrancher derrière son erreur pour refuser la vente ?

Trancher le débat n’est pas chose facile. Au-delà de la règle de droit, il y a l’opportunité de faire valoir ses droits. Le coût que représente le fait de faire valoir ses droits n’est pas négligeable quand on le compare au gain espéré.

Faire appel à un avocat ? Trop cher, pensez-vous ! Les litiges de consommation ont un trop faible enjeu pour justifier de faire appel à eux. Pourtant, les contrats de protection juridiques dont nous sommes nombreux à profiter, parfois sans même le savoir, peuvent prendre en charge les honoraires d’intervention d’un avocat.

Cela vaut le coût de vérifier si l’on est pas couvert par ce type d’assurance et pourquoi pas confier à un avocat la gestion de ce type de litige.

EN SAVOIR PLUS :
Nous sommes avocats en informatique et innovation. Nous voulons vous aider à relever les défis du nouveau monde : vous faire gagner du temps, faire plus simple, vous apporter fiabilité et expertise, être transparent sur les prix. Pour en savoir plus, cliquez ici.
Avatar
admin3