Europe 1 – La vie numérique après la mort

02 Nov 2015 Europe 1 – La vie numérique après la mort

(Cet article a été publié il y a 3 ans.)

Interview Bernard Lamon pour Europe 1 

« DEUIL 2.0 – Alors que les données numériques personnelles se développent, leur sort et leur avenir interroge de plus en plus.

Que deviennent vos comptes Facebook, Twitter ou Instagram à votre mort ? Et vos adresses mail, vos mots de passe ou même vos photos en ligne ? Des réflexions gênantes pour beaucoup mais des questions essentielles dans une société où nous produisons de plus en plus de données numériques. S’il existe déjà quelques procédures pour organiser sa mort numérique, elles sont encore largement méconnues.

Selon la Commission nationale informatique et libertés (Cnil), un profil Facebook sur 100 appartiendrait à une personne décédée, soit 13 millions de profils dans le monde. Selon une autre étude de Entrustet, relayée par Slate, trois personnes inscrites sur le réseau social de Mark Zuckerberg meurent chaque minute dans le monde. Du jour au lendemain, qu’advient-il du compte de la personne décédée ? Que deviennent donc nos données après notre mort ? Eléments de réponse.  »

Lire la suite en ligne 

EN SAVOIR PLUS :
Nous sommes avocats en informatique et innovation. Nous voulons vous aider à relever les défis du nouveau monde : vous faire gagner du temps, faire plus simple, vous apporter fiabilité et expertise, être transparent sur les prix. Pour en savoir plus, cliquez ici.
Anne-Hélène Hamonic
Anne-Hélène Hamonic
AHH@nouveaumonde-avocats.com

Office Manager