CJUE : Nouveau Monde Avocats à l’origine d’une question préjudicielle sur le droit du logiciel

18 Oct 2018 CJUE : Nouveau Monde Avocats à l’origine d’une question préjudicielle sur le droit du logiciel

« La cour d’appel de Paris a décidé le 16 octobre 2018, de poser une question préjudicielle à la CJUE sur le droit du logiciel.

La société Nouveau Monde Avocats est à l’origine d’une question préjudicielle à la CJUE sur le droit du logiciel.

La cour d’appel de Paris a décidé le 16 octobre 2018 de poser une question préjudicielle à la CJUE.

C’est la première fois qu’une juridiction française envoie une question préjudicielle à la CJUE en droit du logiciel, et les décisions dans ce domaine par la CJUE sont très rares puisque la dernière remonte à 2012.

La question est de savoir si l’existence d’un contrat de licence de logiciel exclut automatiquement l’application de la procédure de contrefaçon.

Sous un tour technique, la question posée à la CJUE va permettre de dissiper une difficulté majeure rencontrée par tous les éditeurs de logiciels en France. En effet, des décisions avaient refusé pour les éditeurs le bénéfice de la procédure de saisie-contrefaçon en cas de violation des termes du contrat de licence par le licencié. Cela plaçait tous les éditeurs de logiciels dans une situation d’insécurité juridique. »

Source : Le Monde du droit

L’arrêt sur Legalis : https://www.legalis.net/actualite/la-fin-des-actions-en-contrefacon-en-cas-de-violation-de-licence-de-logiciel/

CJUE : Nouveau Monde Avocats à l’origine d’une question préjudicielle sur le droit du logiciel Cliquez pour tweeter
Tags:
EN SAVOIR PLUS :
Nous sommes avocats en informatique et innovation. Nous voulons vous aider à relever les défis du nouveau monde : vous faire gagner du temps, faire plus simple, vous apporter fiabilité et expertise, être transparent sur les prix. Pour en savoir plus, cliquez ici.
Anne-Hélène Hamonic
Anne-Hélène Hamonic
AHH@nouveaumonde-avocats.com

Office Manager